retour accueil

Henri LOCHE
Biographie
Catalogue
Extraits musicaux
Créations
Opéra
Opérettes
Contacts

 
PRESSE

L'ïle tranquille, Clermont-Ferrand, 18 février 2014, La Montagne, 21 février 2014Ile tranquille

L'atelier lyrique du Conservatoire Emmanuel Chabrier et le Quatuor des Volcans ont présenté la pièce d'opérette L'île tranquille, d'Henri Loche. Le public de la Cour des Trois Coquins, rue Agrippa d'Aubigné, fut émerveillé par ce style de spectacle qui propose un rythme inégalé entre théâtre et comédie musicale. La maturité des musiciens a permis aux jeunes du conservatoire de jouer la pièce avec brio. Le quatuor de volcans est formé de Hiroe Namba au violon, de l'altiste François Schmitt, de la violoncelliste Sylvie Cagnioncle et de Pierre Courthiade au piano. L'atelier lyrique de la classe de chant du conservatoire est composé de Matthieu Boulon, Olivier Serindat, Karina Kazanova, Juan-José Medina, Yanna Crison et Frédéric Phelut.



... « le conte musical « Naissances » a été présenté au Volcan (Le Havre). On doit cette oeuvre magistrale à Henri Loche qui signe là son huitième conte. Le résultat aboutit à une oeuvre musicale subtile et pluridisciplinaire majeure pour les Havrais, que le public a eu le loisir d'apprécier.»

Un compositeur français primé au niveau européen : L'Association européenne des chorales (AGEC) organise chaque année un concours de composition rassemblant des oeuvres chorales de tous les pays européens membres. La CMF pour la France, avait sélectionné puis envoyé deux oeuvres de compositeurs français. L'une d'elle, Visions fugitives d'Henri Loche, est arrivée en tête du concours en obtenant le « Diapason d'or ». Cette oeuvre sera créée officiellement en février 2008, mais d'ores et déjà disponible aux Editions De Plein Vent. Nous adressons toutes nos félicitations au compositeur. (Journal de la CMF N° 529 avril 2007.)

... « une Suite pour flûte et guitare » tirée des « Contes et Légendes de tous les temps » d'Henri LOCHE qui était présent lors du concert et qui sait transmettre des harmonies si raffinées, parfois nostalgiques ou pigmentées d'humour... »

... « et le savoureux et jubilatoire « Sacre du canard », création de Henri Loche, dont le texte drôle et malicieux, était mis en bouche avec délectation par Robert Soulié... à déguster sans modération !... »

... « Le grand moment se situait comme une cerise sur ce dessert musical avec « Le Sacre du canard », une création d'Henri Loche, compositeur bien connu dans le Lot par sa participation aux concerts découvertes et qui faisait merveille avec cette histoire en musique, tout à fait dans le ton de notre patrimoine culinaire local dans lequel le Canard est Roi ! Les interventions du narrateur, Robert Soulié, reflétaient la démarche ironique du palmipède impertinent ! Merci à Henri Loche pour ce chef-d'oeuvre !... »

... « et pour la première fois à Anglars, ils ont introduit dans le spectacle la création de Henri Loche « le Menuet des Automates », une oeuvre légère et émouvante qu'ils ont interprétée avec beaucoup de délicatesse et de sentiment rendant ainsi un vibrant hommage au compositeur présent. Cette création fait désormais partie intégrante de la « répétition »... »

... « pour finir, les professeurs de l'Académie Internationale de Musique ont joué « Ballade en pays d'Olt ». Dans cette oeuvre, on suit le parcours de la rivière qui prend sa source sur les pentes de la montagne du Gévaudan, elle bruit, devient un torrent vif et noir, s'effarouche pour, dans les gorges, se mêler à d'autres eaux, se déployer dans les plaines en de larges méandres et rejoindre la vallée en décrivant une série de boucles gracieuses... Si ample, si harmonieuse, comme cette ballade écrite spécialement par Henri Loche pour tous les professeurs de l'Académie Internationale de Musique « c'est très rare qu'un compositeur écrive une oeuvre pour tous les interprètes, tous les instruments d'un orchestre » précise Alain Tresallet. Il suffit de fermer les yeux et se laisser bercer par cette musique magnifiquement jouée.... »

Cher Monsieur,
A ma grande honte, je ne vous ai jamais écrit pour vous dire que j'avais été très touché par votre envoi d'une « Elégie pour un poète ». Je l'ai lue et il me semble qu'elle doit sonner superbement. Le sentiment en est d'une belle et douce qualité et je serai enchanté de pouvoir la programmer un jour.
Patrice FONTANAROSA

« Le Bestiaire de la Pie » (programme) : La limpidité et la richesse de la musique d'Henri Loche m'avaient ébloui dans d'autres oeuvres vocales ou instrumentales entendues, parmi plus de 100 déjà composées. Il m'a dédié cette superbe pièce dont l'écriture vocale parfaitement adaptée à la tessiture de l'enfant habitué au chant choral, est toujours en parfaite harmonie avec un accompagnement orchestral très soigné et respectueux des voix, traitées à l'unisson ou en polyphonie.
Onnick ADOURIAN

... « Bien que datant de 1980, la « Sonate pour flûte et piano » d'Henri Loche s'inscrit bien, par ses qualités d'écriture, dans la tradition de la musique française de la première moitié de ce siècle.... »

... « Les trois pièces brèves » d'Henri Loche (en création) ont révélé un compositeur que l'on pourrait situer sans doute dans la tradition "française" de Darius Milhaud et Francis Poulenc... »


haut de page
retour accueil