Retour "hier"

 2 août 2006 - Anglars-Juillac - au Château - 21 h

Ensemble de Trompettes de Lyon

André BONNICI
Didier CHAFFARD
Jean-Luc RICHARD
Pierre BALLESTER
Ludovic ROUX

 

Prix des Places : 12 euros, tarif réduit 10 euros
Réservation : Office de Tourisme de Prayssac : 05 65 22 40 57

 

L'ensemble de Trompettes de Lyon
Les Musiciens

La Trompette
Le Compositeur
La Création
Le Programme
La Dégustation

 

 

  L'ENSEMBLE DE TROMPETTES DE LYON

C'est en 1989, à l'occasion d'un concert de nouvel an à Munich que naît l'Ensemble des Trompettes de Lyon. Cet ensemble utilise une instrumentation absolument unique au monde, une dizaine d'instruments aux sonorités très différentes (la trompette piccolo, la trompette en ré, la trompette en sib, la trompette en ut, le cornet, le bugle, le bugle ténor, la trompette basse en sib et la trompette basse en ut). Ces instruments permettent d'aborder des oeuvres du répertoire, des créations et des transcriptions.

L'Ensemble de Trompettes de Lyon enregistre le disque "Coktail" en 1992, ainsi que différentes émissions télévisées et radiophoniques pour TF1, France 2, France 3, M6, ZDF, France Musique.

L'année 1997 voit la naissance de leur première création intitulée "Trompe l'oeil" réalisée avec la complicité du metteur en scène Udo Staf. Cette collaboration a permis l'élaboration d'un spectacle qui est un véritable vagabondage entre musique et théâtre. Ce spectacle tout public a été retenu dans la programmation des Jeunesses Musicales de France.

En novembre 1999, l'Ensemble de Trompettes de Lyon est invité par le soliste Maurice André pour un concert en commun à la Basilique de Fourvière.

Les établissements Selmer (fabrication d'instruments) sont partenaires de l'Ensemble de Trompettes de Lyon.

En 2000, la formation crée son nouveau spectacle Canard Laqué, dont la mise en scène est signée François Rollin (metteur en scène et co-auteur des spectacles des DéSaxés, Pierre Palmade, Jean-Jacques
Vanier). En poursuivant dans la voie du spectacle humoristique et de la diversité des styles musicaux (chanson, jazz, tango, musique ancienne), le quintette puise dans des thèmes empruntés à l'actualité, aux loisirs, aux faits divers, tout en rendant hommage aux grands trompettistes du XXesiècle.

Et comme l'humour ne connaît pas de fontières, l'Ensemble de Trompettes de Lyon s'est produit dans le cadre de l'ITG (International Trumpet Guild) à Fort Worth (Texas, U.S.A.)

 

Si vous deviez, dans toute votre vie, ne rencontrer qu'une fois cet instrument familier et légendaire qu'est la trompette et s'il fallait que cette unique rencontre vous fasse, en un peu plus d'une heure, tomber amoureux de tout ce qui se peut jouer, faire, et dire avec des trompettes.... alors je n'aurais qu'une adresse à vous conseiller : celle de l'Ensemble de Trompettes de Lyon.

Cinq virtuoses de la trompette, prodigieusement compétents et pas guindés pour deux sous, qui vous conduiront, avec légèreté, élégance et brio, à travers tous les âges, toutes les formes, toutes les sonorités de leur instrument fétiche, d'Aïda à la Corrida, de Bach au Temps des cerises, de la Chasse à Monteverdi, de la Marseillaise au Tango, de Prokofiev à la Cavalerie légère...

Et comme je n'ai décidément pas peur des paradoxes, je le dis sans mollir : c'est beau à vous couper le souffle !

François Rollin

contact E.T.L.
Jean-Luc Richard
28, Rue Nicolas Boileau
69780 St Pierre de Chandrieu

http://www.trompettesdelyon.com

Haut de page
Retour "hier"

  LES MUSICIENS

Des musiciens classiques, auteurs, compositeurs, interprètes, tous 1ers Prix de Conservatoire,
au tempérament... un peu décalé.

Pierre BALLESTER. Né à Annonay où il réside toujours et enseigne la trompette.

André BONNICI. Né à Montluçon. Enseigne à l'Ecole Nationale de Musique de Montluçon.

 Didier CHAFFARD. Né à Vienne. Directeur de l'école de musique de La Verpillière où il enseigne également la trompette.

 Jean-Luc RICHARD. Né à Bourg en Bresse. Dirige l'Ecole de Musique Vincent d'Indyoù il enseigne la trompette.

 Ludovic ROUX.Le méridional de l'étape. Né à Narbonne, il réside toujours vers Montpellier et enseigne la trompette à Lyon. 

Haut de page
Retour "hier"

 

  LA TROMPETTE

 


Les premières trompettes ont été inventées dans l'antiquité, elles apparurent en Égypte il y a plus de trois mille ans. En grèce, la trompette alors appelée Salpinx était considérée comme une discipline olympique.

La trompette a pris sa forme actuelle après l'invention du piston en 1820.

Il convient de distinguer deux types de trompettes :
1. les trompettes naturelles, qui n'ont pas de pistons, et ne peuvent jouer que certaines notes, appartenant à la série harmonique. Les actuelles trompettes de cavalerie sont de ce type.
2. les trompettes à pistons, qui peuvent jouer toutes les notes dans leur registre.

 

La trompette naturelle (clairon) est constituée par l'embouchure, le tube, le pavillon. Le tube est cylindrique, ce qui lui donne un son brillant, par comparaison au son plus doux de la famille des saxhorns.

Dans la trompette à pistons, un mécanisme est ajouté qui permet d'accroître la longueur du tube, ce qui permet de jouer des notes plus graves et de combler ainsi les notes manquant dans la série harmonique.

Le registre courant s'étend sur deux octaves et demie, du Fa# grave au Do au-dessus de la portée (Contre-Ut) (mais en jazz, il n'est pas rare de monter jusqu'au bi-contre-ut voire plus haut). Les trompettes sont en général des instruments transpositeurs, qui jouent des sons réels différents des notes écrites. Ainsi par exemple une trompette en Sib joue un son réel qui est un ton plus bas que la note écrite.

La trompette actuelle la plus courante est un instrument soprano, en Sib. Il existe aussi des trompettes en Ut (encore très utilisées par les musiciens "classiques" français), en ré et en Mib et la trompette piccolo en Sib (souvent à 4 pistons) pour un registre plus élevé.

Haut de page
Retour "hier"

 

  LES COMPOSITEURS

Karol BEFFA

De nationalités française, polonaise et suisse, Karol Beffa, né en 1973, mène parallèlement études générales et études musicales après avoir été enfant acteur entre sept et douze ans (il a notamment interprété Mozart à huit ans dans le téléfilm de Marcel Bluwal). Reçu premier à l'Ecole Normale Supérieure (Ulm), il étudie l'histoire (licence), l'anglais (maîtrise), la philosophie (Master à l'Université de Cambridge) et les mathématiques : il est diplômé de l'Ecole Nationale de la Statistique et de l'Administration Economique (ENSAE).

Entré au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 1988, il y obtient sept premiers Prix (harmonie, contrepoint, fugue, musique du XXe siècle, orchestration, analyse, improvisation au piano) et le Prix d'accompagnement vocal. Reçu premier à l'Agrégation d'éducation musicale, il enseigne à l'Université Paris IV-Sorbonne puis à l'Ecole Polytechnique. Il est également chargé d'un cours d'orchestration et de composition au Conservatoire du XVIIIe arrondissement. Il a obtenu en 2003 le titre de docteur en musicologie en soutenant une thèse de doctorat portant sur les Etudes pour piano de György Ligeti.

Pianiste, il s'est produit en soliste avec orchestre à sept reprises et a joué à la salle Cortot, à la salle Gaveau, à l'Auditorium Saint-Germain, au Festival de Radio-France Montpellier. Par ailleurs, il se produit régulièrement en concert en accompagnant des films muets : à l'auditorium du musée d'Orsay, au Forum des Images, au cinéma du Panthéon.

Compositeur, ses oeuvres ont été jouées en France (salle Pleyel, théâtre du Châtelet, auditorium Olivier Messiaen), en Allemagne, en Italie, en Grande-Bretagne, en Russie, aux Etats-Unis et au Japon par des ensembles aussi célèbres qu'A Sei Voci, la Maîtrise de Radio France, les Cambridge Voices, et les plus grands orchestres (Orchestre Philharmonique de Radio France, Orchestre de l'Opéra de Lyon, Orchestre de Bretagne, Orchestre National des Pays de la Loire, Orchestre de Bayonne, Orchestre de Pau). En 2000, la Biennale Internationale des Jeunes Artistes de Turin (BIG Torino 2000) l'a sélectionné pour représenter la France. En 2002, il était le plus jeune compositeur français programmé au Festival Présences. Pour l'année 2004, le festival Musique en Tréfilerie lui a consacré une rétrospective et le salon d'honneur des Invalides un portrait sous forme de deux concerts. Commande Musique Nouvelle en Liberté, son oeuvre Fictions a été jouée dix fois par l'Orchestre National des Pays de la Loire. En juillet de la même année, un oratorio-ballet sur la vie de Marie-Madeleine est entendu à la Sainte-Baume (Var). En septembre, il est l'invité des frères Capuçon à leur festival à Chambéry.

Karol Beffa est boursier de l'Institut de France en composition (2001), lauréat de la Fondation Lili et Nadia Boulanger (2001), boursier de l'Académie musicale de Villecroze et lauréat de la Fondation Natexis (2002). En 2005, il a été finaliste du concours international de composition de Prades.

En 2006 est paru un CD enregistré par la pianiste Lorène de Ratuld avec, en hommage à Henri Dutilleux (pour ses 90 ans), sa sonate, ainsi que l'intégrale des oeuvres pour piano de Karol Beffa : Sillages, Six études et Voyelles. (Label Ame Son - distribué par Codaex - réf : ASCP 0505)

 

 Henri LOCHE

 

Henri LOCHE est né à Paris le 18 Janvier 1929. A 17 ans, il est entré au Cours Normal où il fut l'élève de Robert Planel. Après l'obtention du C.A.P.E.S. d'Education Musicale (en 1951), il entre au C.N.S.M. de Paris dans la classe d'Henri CHALLAN. Il obtient son Prix d'Harmonie en 1954.

Il enseigna l'Education Musicale dans les écoles de la Ville de Paris, puis au Lycée Bergson (Paris XIX°).

Appelé à la Direction du Conservatoire Municipal du XIX° en 1973, il assura cette fonction jusqu'en 1994. C'est pour les élèves qu'il composa de nombreux contes musicaux ainsi que des pièces instrumentales.

Avec sa cantate "La Nuit des Songes", il obtient le Prix de composition chorale d'Ile de France en 1992.

Que ce soit dans ses partitions pour orchestre, piano, musique de chambre, ou dans ses ouvrages lyriques, Henri Loche écrit une musique simple, qui chante, avec des harmonies raffinées teintées d'un peu de nostalgie et d'une pointe d'humour. Il écrit ses textes lui-même, tant pour les contes, que pour les cantates, les opérettes, ou son opéra : "le Prêcheur et la Sorcière", ce qui fait de chacune de ces oeuvres un ensemble particulièrement homogène.

Indépendante de toute chapelle, son oeuvre se situe dans la tradition de la musique française du XX° siècle.

 

Haut de page
Retour "hier"

 

  LES CRÉATIONS

Karol Beffa a emprunté le titre de son oeuvre au poème de Guillaume Apollinaire qui tient en un vers unique "Et l'unique cordeau des trompettes marines". Dans une forme en arche, il utilise la trompette plutôt dans la douceur que dans la force. Les lignes se rencontrent, se croisent, pour ouvrir sur une pièce contemplative et nostalgique.

Henri Loche, bien connu de notre belle région, nous offre 5 "Trompettes en folie" dans un patchwork coloré où se mêlent humour et virtuosité.

 

Haut de page
Retour "hier"

  LE PROGRAMME

 

1ère Partie

- Ouverture de la Cérémonie des Turcs (extrait du Bourgeois gentilhomme) : J.B. Lully

- 3ème Concerto Brandebourgeois (3ème mvt) : J.S.Bach

- Indifférence : Colombo/Murena

- Madrigaux de la renaissance anglaise :
     Adieu Ye city prisonning towers : T. Tomkins
     Lullaby my sweet little baby : T. Morley

- Sinfonia et Ouverture du Barbier de Séville: G. Rossini

- Boléro : M.Ravel

- Les copains d'abord : G. Brassens

 

2ème partie

- Il est 5 heures : J. Dantin

- 5ème danse hongroise : J. Brahms

- 1ère Gymnopédie : E. Satie

- Trompettes en folie : H. Loche   Création

- Et l'unique cordeau... : Karol Beffa    Création

- Ministoire jazzique : M. Stekar

- Les plaisirs démodés : G. Garvarentz

Haut de page
Retour "hier"

 

  LA DEGUSTATION

Foies Gras Philippe Martegoute

 

Depuis plusieurs générations, la famille Martegoute apporte le plus grand soin à la fabrication de ses produits.

La recherche de l'authenticité et la garantie d'un produit de tradition sont nos meilleurs atouts.

Les foies gras entiers de canard et d'oie sont proposés natures ou aromatisés.

D'autres spécialités comme les pâtés ou les plats cuisinés viennent compléter notre gamme.

  2 pl St Urcisse - 46000 Cahors Tél/Fax : 05 65 22 29 89
Côtes des Crabes - 46340 Salviac Tél/Fax : 05 65 32 00 79

 

 

Vins des Caves des Côtes d'Olt

 

Producteurs éleveurs de Cahors depuis 1947

 

Depuis plus de cinquante ans, les viticulteurs de Côtes d'Olt engagent tout leur savoir-faire et toute leur expérience pour obtenir le meilleur du cahors.

Le respect des traditions, la gestion rigoureuse d'un patrimoine vivant et une haute technologie permettent aux cahors de Côtes d'Olt d'exprimer aujourd'hui toutes leurs diversités.

Des cahors remarquables faits d'harmonie et d'équilibre, riches en saveurs, qui donnent accès à tous les plaisirs de la table.

 46140 Parnac

Tél : 05 65 30 71 86 - Fax : 05 65 30 35 28

 

Haut de page

 

Retour "hier"
Retour "hier"