Retour "hier"

 28 mai 2005 - Labastide du Vert - à l'église - 18h

CONCERT FLUTE ET HARPE

Isabelle Courret (harpe)
Alain Daboncourt (flûte)

suivi d'une dégustation

 

Prix des Places : plein tarif 15 euros, tarif réduit 12 euros

Réservation :
Office de Tourisme de Prayssac : 05 65 22 40 57

 

Les Musiciens
Isabelle Courret
et Alain Daboncourt

Le Compositeur

La Création

Le Programme

La Dégustation

 

 

  LES MUSICIENS

 Isabelle Courret, harpe

 

Dès son plus jeune âge, Isabelle Courret étudie la harpe au C.N.R. de Bordeaux.

A quatorze ans elle est admise brillamment au C.NS.M. de Paris où elle travaille sous la direction de Jacqueline Borot puis de Marie-Claire Jamet pour la harpe, Christian Lardet pour la musique de chambre.

En 1986 à 17 ans, elle obtient le Premier Prix de Harpe à l'unanimité du jury.

Afin d'élargir son horizon musical, elle sollicite également l'enseignement de personnalités artistiques comme Marielle Nordmann et Suzanne Mildonian.

Elle assure pendant la saison 1991-1992 le poste de Première Harpe Solo au Théâtre de la Scala de Milan sous la direction de Ricardo Muti, de Lorin Maazel et de Semyon Bychkov.

Depuis lors, elle participe à plusieurs émissions télévisées.

Elle donne de nombreux concerts ou récitals en France et à l'étranger. Elle se produit entre autres :

en Concerto (Salle Gaveau à Paris Eglise Saint-Eustache avec l'Orchestre de Bernard Thomas. La Sainte Chapelle, Londres, Le Caire, Athènes...),

en Récital (au Théâtre de "l'Empire" à Paris, au Théâtre "Princesse Grâce" à Monaco),

en Duo Flûte et Harpe, Violon et harpe, Violoncelle et harpe avec les solistes des orchestres : National du Capitole de Toulouse, Philharmonique de Séoul, National de Bordeaux, Aquitaine, Symphonique Français, de Paris, de Munich...

Elle participe également au Symposium de flûte au théâtre "Acropolis" à Nice et régulièrement au Festival de Yachats aux USA....

Haut de page
Retour "hier"


 Alain Daboncourt, flûte

 

 

L'activité de soliste d'Alain DABONCOURT le mène régulièrement dans de nombreux pays du monde: Italie, Suisse, Russie, Ukraine, Lituanie, Roumanie, Moldavie, Moyent-Orient, Inde, Vietnam, Chine, Taïwan, Indonésie, Amériques...
Il se produit dans des salles réputées : National Concert Hall de Taipei, Philharmonie de St Pétersbourg, Philharmonie de Vilnius, Teatro Alfieri et Auditorium de la RAI de Turin, Salle Gaveau...
Il est l'invité de nombreux Festivals en France (Villevieille, Flaine, Haut-Var, Bergerac, Tarentaise, Poitiers, Sisteron, Briançon, Messiaen au Pays de la Meije, Guil-Durance...) et à l'étranger (Enesco à Timisoara, Schubert et Mozart à Kharkov, Festival Mondial de la Culture de Sucre-Bolivie...)

Il a comme partenaires des musiciens et ensembles de différents horizons:

Russian Chamber Philharmonic, Philharmonie de Kharkov, Philharmonie de Chisinau, Sinfonia of Manchester, Orchestre de Chambre de Stockholm, Orchestre d'Auvergne, Ensemble Instrumental de Grenoble, Concerto Avenna de Varsovie, I Virtuosi dell'Accademia, Orchestre de Chambre de Macau...
François-René Duchâble, Jean-Marie Cottet, Judy Chin, Jean-François Ballèvre, Billy Eidi, Mary Wu...(piano)
Isabelle Courret, Marion Fromonteil (harpe)
Zoltan Toth, Yuri Bashmet (alto)
Trio Sibelius, les Solistes de Cannes...

Installé dans sa ville natale de Briançon, Alain DABONCOURT puise dans ses activités montagnardes l'énergie et l'inspiration nécessaires à son activité de concertiste éclectique.

De Bach à Penderecki et Takemitsu, son répertoire est vaste et varié, comprenant des oeuvres originales aussi bien que des transcriptions. Il joue les grands concertos (plus de quatre-vingts à son répertoire), mais il avoue également une passion pour la musique de chambre, qu'il pratique dans les formations les plus variées.

Il a commencé en 1989 une activité discographique (10 CDs à ce jour), enregistrant aussi bien de grands chefs d'oeuvre réputés que des oeuvres peu ou pas enregistrées.

Ayant appris le piano dans son enfance, Alain DABONCOURT découvre la flûte en autodidacte à l'âge de quatorze ans. Quelques années plus tard, il prend ses premières leçons à Marseille, puis étudie essentiellement avec Michel Debost (Paris) et Jean-Claude Hermenjat (Genève). Il obtient en 1980 le Diplôme Supérieur de Concertiste de l'Ecole Normale de Musique de Paris et se perfectionne en assistant aux cours publics de JP Rampal, A Nicolet, A Adorjan, PY Artaud.

http://daboncourt.free.fr

Haut de page
Retour "hier"

 

  LE COMPOSITEUR

 Odette GARTENLAUB

 

Pédagogue de renom, Odette Gartenlaub fait autorité dans ce domaine où elle a consacré une grande partie de sa carrière artistique et a marqué le paysage musical français de son empreinte décisive.

Née à Paris, elle commence l'apprentissage de la musique dès l'âge de 7 ans. Deux ans plus tard elle entre au Conservatoire national supérieur de musique de Paris où elle obtient la même année une première médaille de solfège. En 1936, à l'aube de ses 14 ans, un premier prix de piano à l'unanimité lui est décerné dans la classe de Marguerite Long et quelques mois plus tard, le dimanche 14 mars 1937, à la Société des Concerts du Conservatoire alors conduite par Philippe Gaubert, elle joue la Fantaisie de Schubert-Liszt pour piano et orchestre sous la direction de Gustave Cloez.

Lauréate à 15 ans du premier Concours International Gabriel Fauré, elle perfectionne ensuite sa technique pianistique auprès de Lazare Lévy et Yves Nat, poursuit ses études d'écriture avec Olivier Messiaen et Noël Gallon et étudie la composition avec Henri Busser et Darius Milhaud, et l'histoire de la musique auprès de Maurice Emmanuel et Louis Laloy.

Ses études, interrompues entre 1941 et 1945, seront couronnées par un Premier Grand Prix de Rome obtenu en 1948 avec la mise en musique d'un poème d'une centaine de vers de Charles Clerc à la gloire de Ste-Geneviève.

Après trois années passées à la Villa Médicis, alors dirigée par Jacques Ibert, qui lui laisseront " une émotion inoubliable ", elle rentre à Paris et poursuit une carrière de pianiste et de compositeur. C'est à cette époque qu'elle enregistre pour l'ORTF l'oeuvre pour piano de Claude Debussy avec Inghelbrecht et reçoit en 1954 le Grand prix du disque avec la chanteuse Flore Wend.

Il n'est pas rare alors de rencontrer couramment son nom en tête des affiches des concerts parisiens.

On la verra ainsi se produire avec l'Orchestre de chambre de Maurice Hewitt (Salle Gaveau, 6 juin 1955), avec Fernand Caratge (flûte) et Colette Wyss (chant) à la Comédie des Champs-Elysées (11 juin 1955), dans un récital de piano organisé par l'U.F.P.C. à la Salle Gaveau, au cours duquel elle interprète la Toccata en ré mineur de Bach-Busoni, la Partita en si bémol majeur de Bach, la Fantaisie de Schumann, les Trois Préludes de Noël Gallon, la Toccata de Debussy, les Trois Pièces de Roussel et Trois Préludes de sa composition (27 novembre 1955) ou encore avec l'Orchestre national de la R.T.F., placé sous la direction de D.E. Inghelbrecht, avec lequel elle joue la Symphonie montagnarde de Vincent d'Indy (Théâtre des Champs-Elysées, 15 décembre 1955), et plus tard le Deuxième concerto pour piano de Liszt, le Concerto pour piano de Schumann, la Ballade de Fauré et son Deuxième concerto pour piano...

Soliste des Associations symphoniques et de l'Orchestre national de France, elle est nommée en 1959 professeur de solfège au Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Par la suite titulaire de la classe de déchiffrage, puis de celle de pédagogie de la formation musicale, elle signe profondément de son sceau, durant ses trente années d'enseignement, l'apprentissage du solfège qu'elle s'évertue de dispenser avec beaucoup d'autorité, considérant que le solfège n'est pas une fin en soi mais un moyen d'apprendre les bases nécessaires dans " la vraie musique ". Sa renommée dans ce domaine lui vaudra d'ailleurs de nombreuses invitations à des colloques. Plus de 120 de ses anciens élèves après avoir obtenu le Certificat d'Aptitude (concours organisé par la Direction de la musique), enseignent actuellement dans des CNR ou Ecoles de musique en France.

http://www.musimem.com/gartenlaub.htm

Haut de page
Retour "hier"

 

  LA CRÉATION

Séquence

Pièce pour flûte et harpe commandée par "Musiques en Pays d'Olt" spécialement pour ce concert.
C'est une courte suite de plans successifs formant un tout.

Haut de page

 

  LE PROGRAMME

 

Gaetano DONIZETTI - Sonate en Sol

Ludwing SPOHR - Sonate en Do

Henri LOCHE - Ballade

Alphonse HASSELMANS - La Source (harpe seule)

Odette GARTENLAUB - Séquence CREATION

Henriette RENIEE - Légende

Astor PIAZZOLA - Histoire du Tango

Franz DOPPLER et Antonio ZAMARA - Casilda Fantaisie

Haut de page
Retour "hier"

 

  LA DEGUSTATION

 

La Famille JOUFFREAU

Clos de Gamot
Chateau du Cayrou

C'est en famille que se fait le travail de la vigne et du vin.

La Famille Jouffreau, vignerons depuis plusieurs siècles au Clos de Gamot à Prayssac achète le Château du Cayrou en 1971.

Jean Jouffreau et son épouse y créent le vignoble actuel et ce sont aujourd'hui leurs filles Maryse et Martine Jouffreau et le mari de cette dernière Yves Hermann qui continuent l'exploitation des domaines familiaux.

 

 

Production de Foies Gras Philippe MARTEGOUTE

 

 Depuis plusieurs générations, la famille Martegoute apporte le plus grand soin à la fabrication de ses produits.

La recherche de l'authenticité et la garantie d'un produit de tradition sont nos meilleurs atouts.

Les foie gras entiers de canard et d'oie sont proposés nature ou aromatisés.

D'autres spécialités comme les patés ou les plats cuisinés viennent compléter notre gamme.

 2 pl St Urcisse - 46000 Cahors Tél/Fax : 05 65 22 29 89
Côtes des Crabes - 46340 Salviac Tél/Fax : 05 65 32 00 79
www.lot-tourisme.com/foie-gras/foie-gras-cahors.htm

Haut de page
Retour "hier"