La Presse en parle  

15 novembre 2003 - Orchestre Rossini - Concert des Vendanges

Balade musicale dans les prés - du 20/11/03

Samedi 25 novembre, l'église du village n'avait certainement pas vu autant de "paroissiens" depuis bien longtemps. L'originalité du concert au village "Au temps des vendanges", proposé par l'association Musiques en Pays d'Olt, a été de réunir en un même après-midi la tradition, la musique contemporaine et classique et la dégustation d'un cru nouveau.

La balade musicale s'est déroulée en présence de Gérard Amigues et Serge Bladinières, conseillers généraux, Jean-Pierre Labro, maire du village, Michel Lolmède, maire de Prayssac, et des élus des communes avoisinantes.

On a remonté le temps avec la procession du retour des vendangeurs emmené par le groupe la Dralhada, dirigé par Jacques Martres et composé de musiciens et de chanteurs occitans, issus de l'Association pour les musiques de tradition populaire en Quercy, la participation des habitants du village costumés à l'ancienne et accompagnés de la charrette tirée par les chevaux.

Quand on associe un grand compositeur-chef d'orchestre, d'excellents musiciens et des pièces de musique de grande qualité, le succès ne peut être qu'au rendez-vous.

Dans l'église comble, un nonette à cordes composé de quatre violons, deux altos, deux violoncelles et une contrebasse plus un baryton solo et un merveilleux chef d'orchestre, Michel Capelier, pour interpréter la fresque musicale d'un répertoire éclectique : le 3ème mouvement musical pour piano, transcrit pour cordes, de Franz Schubert, la création de Michel Capelier "Isabelle A.", jouée pour la première fois, composée sur un poème chanté contant de manière théâtrale l'histoire d'une vie et d'une rupture. Faite de mouvements musicaux d'abord surprenants puis envoûtants, pleine d'énergie et de couleur, cette composition exprime une multiplicité de sentiments. De la douceur estivale d'un été en Caroline du Sud dans un village de pêcheurs et contrebandiers avec la berceuse "Summertime", extrait de l'opéra de Gershwin "Porgy and Bess", de la douceur encore et de l'émotion avec la composition d'Henri Loche "Francesca Sérénade" dédiée à... Francesca pour son anniversaire, un ragtime plein d'entrain et, pour terminer dans l'esprit de ce concert, "Chanson à boire sans la renverser", un moment de communion entre les musiciens et l'auditoire reprenant en choeur le refrain et continuant à le chanter en se dirigeant, précédé de l'animation musicale costumée, par un chemin de lumière vers la cave authentique, lieu de délices pour y déguster en nombreuse et agréable compagnie ce "nectar si rare et si vrai, le Clos Saint-Jean" de la famille Jouffreau et les foies gras Besse, accompagnés des chants occitans et des musiques traditionnelles de la Dralhada.

Comme le dit si bien Jean-Pierre Labro "... les différents acteurs de ce bel après-midi ont oeuvré dans un même but : la rencontre du vin, de la musique et d'un village".

Retour Presse


Au temps des vendanges - du 27/11/03

Cette association qui a pour objectif de faire connaître la musique vivante française... C'est à l'occasion de concerts organisés hors saison en milieu rural, qu'elle veut se rapprocher du public de nos villages et d'accéder ainsi à la musique et à l'art en général.

Autre originalité, production d'une "création mondiale" en présence de son compositeur.

Le 15 novembre à Labastide du Vert, c'est Michel Capelier avec sa création "Isabelle A" et "l'Ensemble Rossini" (9 instruments) qui répondait au programme et qui interprétait "Francesca Sérénade" d'Henri Loche autre compositeur déjà connu des auditeurs.

Mais cette fois, comme on voulait aussi fêter le temps des vendanges, Françoise Paillas, présidente de "Musiques en Pays d'Olt" avait associé la famille Jouffreau-Hermann, qui fait revivre les coteaux de Labastide et "La Dralhada", groupe de musique traditionnelle qui animait "le retour des vendangeurs".

Un ravissement avec ces instruments à vent (cabrettes, chabrettes, bodéga, hautbois, fifres du Quercy) et ses musiciens et danseurs qui chantaient en langue occitane dans les vêtements d'époque !

Après le concert en l'église de Labastide, les participants se rendaient dans une vieille cave du village pour déguster les produits du terroir, vins de la famille Jouffreau et fois gras de la Maison Besse... une synergie joyeuse pour satisfaire tous les sens à l'entrée de l'hiver.

Retour Presse